Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
stevehoda.over-blog.com

Jean Tirole, prix Nobel d’Économie 2014 : « Une taxe sur les licenciements pour garantir l’emploi ».

16 Octobre 2014, 18:14pm

Publié par HODA Kouakou Steve

Jean Tirole, prix Nobel d’Économie 2014 : «  Une taxe sur les licenciements pour garantir l’emploi ».

Le Prix Nobel d’Économie ou encore prix de la banque de Suède en Sciences économiques en mémoire à Alfred Nobel a été attribué à l’économiste Français Jean Tirole. L’homme a été récompensé pour ses travaux réalisés sur l’« analyse du pouvoir de marché et de la régulation ». Une récompense qui intervient à point nommé puisque l’Europe notamment la France est secouée par la question du chômage qui est devenue une préoccupation majeure pour les autorités étatiques.

À la tête de l’Institut d’économie industrielle et de la Toulouse School Economics (TSE), Jean Tirole économiste français âgé de 61 ans fait de belles propositions en ce qui concerne la régulation du marché de l’emploi. Il propose dans un rapport publié en 2003 que les contrats CDI et CDD soient remplacés par un même et unique contrat. Ainsi, il pourrait être supprimé les protections juridiques et les droits du travail qui empêchent les dirigeants d’entreprise de procéder à des recrutements massifs. Une autre proposition très intéressante invite à imposer une taxe sur les licenciements, ce qui aura pour conséquence d’empêcher les chefs d’entreprises de procéder à des licenciements abusifs donc une meilleure garantie de l’emploi.

Dans la réalité des faits, c’est une décision difficile à mettre en pratique, car les entreprises sont passées maîtres dans les évasions fiscales. Celles-ci trouveront à coups sûrs des moyens pour contourner cette taxe. De plus, l’imposition d’une telle taxe pourrait mettre en difficulté les entreprises en situation difficile.

Tout compte fait, il faudra réguler le marché de l’emploi afin de faire face à la question du chômage qui risque de faire parler de lui encore les années à venir. Nominé Prix Nobel d’Économie pour le compte de l’année 2014, Jean Tirole pourrait inspirer les décideurs politiques. Changer les habitudes est souvent difficile, mais il s’impose nécessairement vu le contexte actuel. En dehors du marché de l’emploi, c’est toute la philosophie classique qui devrait être remise en cause. Le monde change, les théories devraient aussi changer.

Commenter cet article