Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
stevehoda.over-blog.com

La startup KALANDA-APP met en place une application pour calculer les cycles menstruels

14 Juin 2016, 02:38am

Publié par HODA Kouakou Steve

 La startup KALANDA-APP met en place une application pour calculer les cycles menstruels

Kalanda app, c’est le nom d’une start-up qui a mis en place une application visant à calculer le cycle menstruel de la femme. Ceci en vue de limiter les grossesses précoces qui sont devenues un véritable problème pour la société béninoise.

L’idée développée ?

La startup KALANDA-APP est construite autour d’une application web mise sur pieds afin d’aider les jeunes filles à calculer leurs cycles menstruels. C’est de là qu’elle tire son nom KALANDA en référence à la phonétique du mot « calendrier » en langue anglaise. En effet, Adamou Nchange Kouotou, le Fondé et Directeur Général de Kalanda-app, avais constaté que sa nièce de 14 ans ne savait pas faire les calculs prévisionnels des dates importantes de son cycle menstruel. Il avait donc développé une petite application web mise en ligne pour aider les jeunes filles comme elle à effectuer ces calculs. Malheureusement, il avait constaté que cette page web n’était pas visitée autant qu’il le souhaitait. Pourtant, d’après un sondage effectué auprès de son entourage, il était évident que les femmes avaient besoin de ce service. Après avoir analysé la situation, il avait compris que ce phénomène était dû au faible taux de pénétration d’internet dans sa région (moins de 8% en Afrique sub-saharienne). Pour contourner cet obstacle et toucher un plus grand nombre de femmes, il décidait de rendre cette application accessible par SMS. Le succès de l’approche avec des SMS (plus de 3000 utilisateurs inscrits après seulement 1 mois de son lancement) fut la raison principale qui motiva la création de la startup KALANDA-APP. A la suite de ce succès, la mise sur pied des deux autres services (renseignement médical et conseils spontanés en matière de santé reproductive et sexuelle) fut motivée par la demande de nos utilisateurs. A ce jour, 12 mois seulement après le lancement de la plateforme SMS, l’entreprise a réussi à fidéliser plus de 16 000 utilisateurs (plus de 90 % sont des femmes de tranche d’âge 14 à 45 ans) et à déployer nos services dans deux pays africains : le Cameroun (Kalanda-app) et le Bénin (KALANDA BENIN). Et en Janvier 2016, elle a lancé notre activité commerciale (services publicitaires) et notre première impression quant à sa réussite est positive.

Les produits et services proposés

KALANDA-APP est un ensemble de services mobiles et gratuits de santé reproductive et sexuelle. Actuellement, trois services sont opérationnels au Cameroun et au Bénin à travers une plateforme SMS et un site web:

– un service de conseil en matière de santé reproductive et sexuelle : toute personne qui envoie une question de santé reproductive ou de sexualité reçoit une réponse fiable de professionnels de la santé après un délai de 24 heures au maximum ;

– un service d’alertes des dates importantes du cycle menstruel (début de menstruation et début de période féconde) de la femme : toute femme inscrite à ce service reçoit une alerte SMS 36 heures avant le début de l’évènement (menstruation ou période féconde) ;

– un service de sensibilisation : toute personne inscrite à ce service reçoit 2 à 3 fois par mois des conseils spontanés en matière de santé reproductive et sexuelle.

Les facteurs de réussite

1) Existence d’un personnel médical, ce qui permet d’assurer un temps moyen de réponse aux questions des utilisateurs plus court que ceux des services de M-health des opérateurs de téléphonie mobile.

2) L’organisation du travail permet d’avoir un coût d’opération très faibles, ce qui est un avantage stratégique pour une startup pendant ses premières années d’activité.

3) Le système d’informationutilisé pour gérer less services a été conçu et réalisé par différentes équipes. Cette spécificité nous octroie l’agilité nécessaire pour adapter notre offre à celle de la concurrence et à pouvoir le faire évoluer en fonction des nouveaux besoins de nos utilisateurs.

Les facteurs différenciant et disruptifs par rapport à l’existant

KALANDA-APP est différent de ses concurrents pour au moins trois raisons :

– Ses services de M-health sont multi-réseau, quels que soient les opérateurs de téléphonie mobile auxquels sont abonnés nos utilisateurs, ces derniers auront toujours accès à la totalité de nos services de santé ;

– Ils sont l’unique entreprise en Afrique offrant des services de M-health gratuits à ses utilisateurs ;

– Ils accompagnent leurs partenaires (annonceurs) dans leurs stratégies RSE (Responsabilité Sociétale d’Entreprise). Les annonceurs qui choisissent de promouvoir leurs marques à travers notre plateforme gagnent la sympathie des utilisateurs car ces annonceurs leur permettent de bénéficier de services de santé gratuitement.

Le business model (Comment l’entreprise gagne de l’argent?)

Le modèle économique de l’entreprise est similaire à celui de Facebook. Tous les services proposés par KALANDA-APP à ses utilisateurs finaux sont gratuits. Cependant, pour générer du revenu, l’entreprise réserve et vend, aux annonceurs, des espaces publicitaires à l’intérieur des SMS qu’elleenvoie à ses utilisateurs finaux. Les entreprises qui désirent promouvoir leurs marques ou produits auprès de ses utilisateurs paient 100 dollars par groupe de 1000 utilisateurs atteints. En Afrique, le marché des services publicitaires est grand. En Mars 2015, ZENITH OPTIMEDIA l’a estimé à 22,7 milliard de dollars par an. Si au courant des 5 prochaines années, elle réussit à maintenir à 15% par mois le taux de croissance de ses utilisateurs et qu’elle réussit à vendre la totalité de ses espaces publicitaires disponibles, alors à partir de l’an 2020 elle fera un chiffre d’affaires minimum de 200 millions de dollars par an, soit environ 1% du marché total en Afrique.Notons que Mr. VianioKougblenou est le responsable Bénin de Kalanda App.

Commenter cet article