Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
stevehoda.over-blog.com

Le responsable du groupe Titan, Amoussou Judicaël expose ses projets pour le tourisme béninois

1 Juin 2016, 13:46pm

Publié par HODA Kouakou Steve

Le responsable du groupe Titan, Amoussou Judicaël expose ses projets pour le tourisme béninois

Le tourisme se positionne désormais comme un pôle stratégique pour l’économie béninoise. Ils sont donc nombreux les acteurs qui se bousculent pour accompagner les autorités béninoises dans cette noble ambition. C’est le cas de Judicaël Amoussou. Responsable du groupe Titan, il nous expose ses projets pour le développement du tourisme béninois.

Dites-nous qui est Judicaël Amoussou ?

Judicaël Amoussou est sociologue de formation et gestionnaire de projets. Chef d’entreprise, il est responsable du groupe Titan.

Parlez-nous un peu du groupe Titan ?

Le groupe Titan est une plateforme de jeunes venant de divers horizons et exerçant dans plusieurs secteurs de la vie socio-économique et politique du Bénin. On y retrouve de jeunes chefs d’entreprises, des responsables d’ONG, des consultants, des jeunes leaders politiques et autres.

Quels sont les objectifs et la vision du groupe ?

L’objectif du groupe Titan est de réfléchir sur les problèmes de la nation en vue de ressortir des propositions concrètes allant dans le sens d’aider les pouvoirs publics dans la définition de politiques de développement. La vision de la plateforme est de devenir un think thank qui aura sa place dans la zone franche du savoir et de l’innovation que s’apprête à mettre en place le régime du Nouveau Départ de Patrice Talon.

Quelles actions avez-vous menées par le passé ?

Le groupe a déjà participé à former plusieurs jeunes à l’entrepreneuriat, à l’utilisation de l’outil informatique, à la prise de parole en public. Il aide surtout les jeunes à la rédaction de documents administratifs tels que procès-verbal, compte rendu et rapport. Nous participons aussi au don de sang.

Quels sont vos projets actuels ?

Nous sommes en train de préparer un projet/programme de développement du tourisme au Bénin. C’est un projet qui vise à améliorer l’offre des hôtels au Bénin ; le développement du secteur des transports et surtout la valorisation des sites touristiques béninois.

Pourquoi le tourisme et comment comptez-vous y prendre ?

Le Bénin est un pays culturellement riche. Le pays regorge assez de sites touristiques, de danses et un riche patrimoine architectural qu’il va falloir valoriser pour attirer un nombre important de touristes. Et pour ce faire, il va falloir mettre de l’ordre dans le secteur du transport et aider les hôtels à améliorer leur offre de service.

Et que proposez-vous concrètement ?

Parlant de l’offre de service dans les hôtels, notre projet prend en compte la formation du personnel hôtelier qui va se faire avec des spécialistes du domaine d’ici et d’ailleurs. Après quoi, nous irons vers la certification de ses hôtels pour qu’ils soient aux normes exigées. Il est aussi prévu une application pour le repérage de ces hôtels. Le client en visitant le site internet mis en place, fait ses réservations avant d’être sur les lieux. Le site signale si l’individu a besoin d’une voiture de location ou pas.

Pour la valorisation des sites touristiques, notre site internet situera tous ces endroits avec leur spécificité. Étant donné que chaque Béninois doit être un ambassadeur du tourisme local, il est prévu un vaste programme qui permettra chaque année à des élèves ou autres personnes de connaitre ces sites. Un partenariat est signé avec les responsables d’établissement et des chefs d’entreprises afin d’instaurer périodiquement des sorties pédagogiques et de détente sur ces lieux. Un plaidoyer est également prévu pour encourager les télévisions nationales à diffuser l’image de ces sites à des moments précis de la journée selon leur programme. Le projet prend également en compte la valorisation des danses, rites, valeurs, nourriture, style vestimentaire du peuple béninois.

L’organisation du secteur des transports étant de la prérogative de l’État, nous avons fait des propositions dans ce sens. Il s’agit pour l’État de signer un contrat de partenariat avec l’union des transporteurs pour le renouvellement du parc automobile de ces derniers ; l’organisation du transport en commun, la conversion de certains zémidjans.

Avez-vous un mot à placer à l’endroit des autorités béninoises ?

Il y a longtemps la culture et le tourisme ont été marginalisé ; c’est donc heureux que les nouvelles autorités aient décidé d’en faire des secteurs stratégiques pour le développement du pays. Le Bénin aura son mot à dire dans le concert des nations, si comme la Chine, il concentre ses efforts dans la valorisation de sa culture. Nous pensons que le président Patrice peut réussir et il doit réussir. C’est pourquoi nous l’invitons à accompagner les personnes qui s’investissent dans ce secteur.

Commenter cet article