Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
stevehoda.over-blog.com

Politique béninoise: Après le PLP, Lobby Jeunesse voit le jour

22 Août 2016, 08:48am

Publié par Zek Adjitchè ALAFAÏ

Le bureau de Lobby Jeunesse
Le bureau de Lobby Jeunesse

La jeunesse béninoise a été de tous les combats qui ont porté le Chef de l’Etat Patrice Talon au pouvoir. Elle entend donc peser de tout son poids dans la balance pour être présente à toutes les grandes instances de prises de décisions et avoir son mot à dire au sujet des grandes reformes en cours. Pour y parvenir, rien de plus normal que de mettre en place une organisation capable de défendre les intérêts des jeunes. C’est ainsi que voit le jour le samedi 20 août 2016 l’association « Lobby Jeunesse ». L’assemblée générale constitutive a eu lieu dans la grande salle de conférence de l’infosec d’un échantillon très représentatif des organisations de jeunes, des membres de « Lobby Jeunesse » et des personnalités venues soutenir le mouvement. Tout a commencé par le discours d’ouverture du président du comité d’organisation, Bienvenu Milohin. Ce dernier appelle à un changement stratégique de cap en ce qui concerne la politique nationale de jeunesse. Pour lui : « les préoccupations des jeunes ne sont pas profondément prises en compte par les différents régimes qui se sont succédés à la tête du pays ». A sa suite, des orateurs de très haute facture tels que le prof. Sébastien Azondékon, le prof. Amégnissè et Me Alain Orounla se sont penché sur le rôle de la jeunesse dans l’histoire politique du Bénin. Ils ont également mis un accent particulier sur les enjeux et les défis qui attendent la jeunesse à l’ère du nouveau départ. Après, les membres du bureau de « Lobby Jeunesse » ont été présentés au public. Composé de 15 membres, en plus d’un commissaire au compte, ce bureau est présidé par Bienvenu Kpokoun, un jeune dont les qualités et le combat pour l’épanouissement de ses pairs sont indéniables. « Notre vision à Lobby Jeunesse, c’est de travailler à long terme à l’émergence d’une jeunesse citoyenne intellectuellement épanouie, moralement réarmée et économiquement capable. Nous voulons contribuer à l’expression d’une jeunesse moderne, réconciliée et solidaire en son sein, attachée aux valeurs africaines et ouverte sur le monde pour s’enrichir de la sève de la fécondation réciproque des cultures, de la justice et de la liberté », a-t-il déclaré lors de son discours de prise de fonction. Evènement a pris fin par une photo de famille.

Commenter cet article