Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
stevehoda.over-blog.com

Un think thank en Afrique de l’Ouest pour réfléchir sur les questions de sécurité

7 Septembre 2016, 14:38pm

Publié par HODA Kouakou Steve

Me Sadikou Alao
Me Sadikou Alao

Les amicales du Togo, Niger, Burkina-Faso et Nigéria étaient réunis ce lundi à la salle rouge du Ministère des Affaires Etrangères et de la coopération pour une concertation en vue de signer la charte qui régit ces différentes instances. Les travaux ont été conduits par le président de l’Amicale Béninoise du Centre d’Étude stratégique de l’Afrique (ABECESA) Me Alao Sadikou. L’objectif de cette concertation est également de mettre en place un think thank qui réfléchira sur les questions de sécurité en vue de faire des propositions aux pouvoirs publics.

À la salle rouge du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération du Bénin ce lundi 05 septembre 2016, on pouvait noter la présence de personnalités venues du Burkina-Faso, du Bénin, du Togo, du Niger et du Nigéria. Il s’agissait en effet, d’une journée de concertation qu’organisait l’Amicale Béninoise du Centre d’Étude Stratégique de l’Afrique (ABECESA) de Me Alao Sadikou, en partenariat avec l’amicale des pays cités plus haut. Au cours de ces échanges la charte qui régit ces différentes instances a été signée et les participants présents ont décidé de mettre sur pied un think thank regroupant les amicales du Bénin, du Togo, de la Côte d’Ivoire, du Nigéria, du Niger, du Togo et du Burkina-Faso. Cette structure de veille stratégique aura à réfléchir sur les travaux de recherche dans le domaine de la sécurité et soumettre les résultats de ses travaux aux pouvoirs publics. Selon l’éminent Avocat Me Alao Sadikou, « la sécurité fait partie de notre environnement quotidien ; on ne peut plus se passer de cette réalité ». C'est pourquoi l’homme soutient qu’il faut réfléchir et anticiper sur de probables crises qui pourraient perturber l’ordre social. Dans un contexte marqué pour une insécurité grandissante, cette initiative est à saluer et mérite d’être soutenue. Un think thank pour réfléchir sur les questions sanitaires, sur l’éducation ou encore sur la sécurité alimentaire sera une bonne nouvelle pour le Bénin qui à l’ère du nouveau départ est en train de se projeter sur l’orbite du développement.

Commenter cet article