Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
stevehoda.over-blog.com

Goldberg, la boisson qui donne de l'insomnie à la SOBEBRA

19 Décembre 2016, 09:03am

Publié par HODA Kouakou Steve

Les produits de la Sobebra connaissent des difficultés ces derniers temps en raison de la concurrence déloyale imposée par la boisson « Goldberg ». Ainsi, si rien n’est fait, ce sont des dizaines d’emplois qui seront hypothéqués dans les jours à venir. Des actions vigoureuses sont attendues de la part du gouvernement central qui entend transformer structurellement l’économie béninoise.

Il y aura fallu moins de trois mois pour que la boisson « Goldberg » envahissent la ville de Cotonou et ses environs. Une situation qui n’est sans conséquence sur plusieurs emplois à la Sobébra. En effet, la concurrence déloyale imposée par l’entrée massive des boissons « Goldberg » sur le territoire béninois constitue un casse-tête pour les responsables de la société béninoise de brasserie du Bénin. 500 francs CFA, c’est le prix de cette boisson qui se vend comme de petits pains. En face, la bière locale « béninoise » vendue à 600 FCFA à Cotonou et 650 dans certaines communes du Bénin est aujourd’hui reléguée au second plan. Ainsi, si rien n’est fait, ce sont plusieurs personnes qui devront perdre leurs emplois dans les jours à venir. C’est pourquoi, des actions vigoureuses doivent être mise en œuvre pour contrer l’avancée de la boisson « Goldberg » au Bénin. Dans une situation marquée par une morosité économique, il s’avère aussi nécessaire pour les responsables de la Sobébra de saisir l’occasion pour réduire le prix de certains de leurs produits. A l’Etat béninois, il faudra absolument veiller à ce que des produits n’entrent pas frauduleusement sur le territoire national. Le Bénin qui veut se révéler au monde, c’est aussi ce Bénin dans lequel les populations consomment ce qu’ils produisent et produit ce qu’ils consomment. Il faut donc lancer une campagne de consommation locale afin que les importations de riz, de l’huile ou d’autres produits soient réduites et que la production intérieure soit stimulée.

Commenter cet article