Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
stevehoda.over-blog.com

Tout savoir sur l'activité boursière ces dernières heures

26 Février 2014, 10:49am

Publié par HODA Kouakou Steve

Tout savoir sur l'activité boursière ces dernières heures

Cette semaine, l'annonce concernant l'achat immédiat de l'application de messagerie, WhatsApp, faite par le plus grand réseau social du monde, Facebook, pour un prix record de 19 milliards USD, a été rendu public. D'autres expériences telles que l'acquisition de Instagram en 2012 pour 0,9 milliards de dollars ou la tentative avortée d'acheter Snapchat pour 3 milliards USD en 2013 semblent insignifiantes contre la récente acquisition. Les actions Facebook ont chuté à 66 USD par action, après certains analystes visés à la bulle financière concernant l'achat récent, même si elles ont commencé à augmenter ces derniers jours, en soutenant le geste risqué de Zuckerberg afin d'atteindre les près de 450 milliers d'utilisateurs actifs de WhatsApp, atteignant 70 USD par action.

Dimanche dernier, dans le G-20 de Sidney, les pays émergents ont demandé une prudence majeure sur l `Fed coupe stimulus. De l'Ukraine au Venezuela, la semaine dernière a été marquée par d'énormes conflits tandis que les économies de ces pays gardent la baisse chaque jour. Compte tenu de la volatilité des capitaux dans les marchés émergents, les actions américaines ont apprécié et le S & P 500 a atteint hier son plus haut niveau (1.858,78). Tous les yeux sont maintenant braqué sur le discours du Président de la Fed Janet Yellen jeudi prochain à 15h00 GMT.

Vendredi prochain sera également une journée cruciale pour l'économie japonaise. La Banque centrale japonaise a mis en place une politique forte sur la détente monétaire afin d' impulser la croissance de l'économie. Les données concernant l'IPC, taux de chômage et les indices de production, entre autres, doivent être pris en compte, afin de prévoir les effets sur le Yen et le NIKKEI, le principal indice japonais

Voir les commentaires

Le Togolais Victor Kossikouma Agbégnénou a crée le téléphone du 21ème siècle

25 Février 2014, 14:44pm

Publié par HODA Kouakou Steve

Le Togolais Victor Kossikouma Agbégnénou a crée le téléphone du 21ème siècle

Distribuer les services de téléphonie, Internet et images, sans recourir au moindre câblage, c’est l’étonnante technologie mise en place par le togolais Victor Kossikouma Agbégnénou. Togolais de la diaspora africaine dans l’hexagone, il a inventé cette technologie pour rendre le téléphone accessible à tous et gratuit parfois en appel local.

Polyvalent Wireless Communication Systems (PWCS) ou encore système de communication polyvalent sans fil, c’est le nom de la nouvelle technologie inventée par le Togolais Victor Kossikouma Agbégnénou. Cette technologie permet, à partir d’une connexion haut débit satellitaire, de distribuer les trois services de téléphonie, internet et images, sans recourir au moindre câblage. Le but de cette invention 100% africaine est de rendre le téléphone accessible à toutes les bourses, partout et parfois gratuit en appel local. L’auteur entend en effet, réduire la facture numérique entre riches et pauvres et surtout de désenclaver les zones reculées qu’elles soient européennes, asiatiques, africaines ou américaines.

Suite dans le numéro 2 du Magazine Le Consultant paraissant début mois de mars sur le site www.intellect-consulting.com

Voir les commentaires

Du dialogue interreligieux au dialogue de vie

14 Février 2014, 12:21pm

Publié par HODA Kouakou Steve

La capitale de la Centrafrique Bangui vit depuis plusieurs semaines au rythme d’évènements aussi choquants que tristes. Au nom du Christ ou d’Allah, Anti-Balaka et Séléka s’entretuent. Et pourtant toutes les religions ne prêchent que l’amour. Face à cette malheureuse situation qui a entrainé des milliers de déplacés et des centaines de morts, la conscience collective est interpellée sur ce que devrait être le dialogue entre les religions. C’est dans cette optique que les membres de Vie et Foi Bénin pour leur première rencontre mensuelle de l’année 2014 se sont donné rendez-vous le jeudi 13 février 2014 au bureau 407 de la Direction Générale des Affaires Économiques. Dialogue inter-religieux pour prévenir les affrontements entre membres de différentes religions, c’est le thème autour duquel les discussions se sont appesanties. Il est ressorti des différentes interventions que l’ignorance, le manque d’informations, l’endoctrinement, l’intolérance religieuse, l’incitation à la violence lors de certaines prêches et l’instrumentalisation de la religion par les hommes politiques…sont entre autres les raisons qui poussent à l’affrontement entre fidèles de différentes religions. Pour y faire face, un dialogue inter-religieux franc s’impose pour palier aux difficultés de relation entre musulmans et chrétiens car ce sont les deux religions qui s’affrontent le plus souvent. Il faudrait surtout aller au delà du dialogue inter-religieux pour construire un dialogue de vie qui permet d’échanger avec l’autre et lui tendre la main. La fraternité commune et universelle devrait être de mise afin d' éviter de mettre Christ ou Allah au centre de la bêtise humaine.

Conscient que cet idéal recherché n’est pas un combat gagné d’avance, les membres de Vie et Foi ont décidé dans leur communauté respective de créer des comités d’enfants pour la construction d’un dialogue de vie. Car chaque enfant qu’on enseigne est un homme qu’on gagne!

Des personnes de différentes races, réligions et cultures en train d'échanger

Des personnes de différentes races, réligions et cultures en train d'échanger

Voir les commentaires

Comment l’agriculture africaine pourra t-elle faire face aux changements climatiques ?

12 Février 2014, 11:46am

Publié par HODA Kouakou Steve

Comment l’agriculture africaine pourra t-elle faire face aux changements climatiques ?

Selon de nombreuses estimations, les changements climatiques pourraient avoir sur les quarante prochaines années de grandes répercussions sur la productivité de la plupart des principales cultures vivrières de l’Afrique sub-saharienne. Loin de s’effrayer et de se décourager face à des telles prévisions, il y’a lieu d’espérer si l’ensemble de ces pays recours aux nouvelles technologies de l’information et de la communication. En effet, le partage de l’information d’intérêt local sur les prévisions météorologiques suivi de recommandations spécifiques pourrait atténuer les risques liés aux changements climatiques. Les téléphones mobiles et les équipements vidéo à faibles coûts pourraient aussi bien contribuer à préserver l’agriculture sub-saharienne des aléas climatiques et fournir de nombreuses informations aux entreprises agroalimentaires. Ces derniers apportent aux agriculteurs toutes les informations possibles et permettent aux uns et aux autres de se partager les bonnes pratiques. En témoigne des expériences vécues en Ouganda où une recherche de la Fondation Grameen a permis à des agriculteurs de partager des informations via les téléphones mobiles. Le résultat a été impressionnant ! L’on a constaté que cette technique a eu un impact significatif sur l’utilisation de la fumure organique au sein des communautés.

S’il est vrai que les technologies de l’information et de la communication jouent un rôle important dans l’adaptation aux changements climatiques, il faudrait surtout noter qu’elle n’est pas fiable à 100%. Encore qu’il faudrait bien des personnes pour créer du contenu de haute qualité et pour payer les services liés à la diffusion de ces informations capitales pour l’agriculteur. Pendant que ces technologies jouent un rôle transitoire vers des pratiques agricoles plus durables, il y a matière à prendre en compte les aspects environnementaux dans la production agricole. Ce qui passe nécessairement par la réduction des produits chimiques dans l’agriculture.

Voir les commentaires