Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
stevehoda.over-blog.com

Articles avec #sport

SPH prône la paix autour du Maracana

19 Décembre 2016, 09:10am

Publié par HODA Kouakou Steve

Nominée parmi les trois femmes porteurs de paix au Bénin, Sessi Prisca Houaito a réuni ce dimanche 18 décembre 2016 des jeunes béninois autour du Maracana. La rencontre qui a opposé l’équipe de Dream Team à RCK de Kouhounou, s’est déroulée au stade de l’amitié de Kouhounou.

Le sport est facteur d’unification des peuples. C’est justement pour cette raison que la jeune Sessi Prisca Houaito a bien voulu passer par ce canal pour sensibiliser la jeunesse sur le bien-fondé de la recherche au quotidien de la paix. Ainsi, elle a organisé ce dimanche 18 décembre 2016 jour de son anniversaire, un match de gala qui a opposé la Dream-Team, plusieurs fois finaliste du championnat de maracana sur l’université de Calavi (2005 à 2009) à RCK de Kouhounou. Le score de la rencontre était de 7 buts à 6 au profit de la Dream-Team. La rencontre s’est déroulée au stade de l’Amitié de Kouhounou et a réuni une centaine de jeunes qui ont été sensibilisés sur l’importance de la paix dans une communauté. Il faut noter que cette activité entre dans le cadre de la campagne de paix lancée par l’ONG FED (Femmes engagées pour le Développement). En effet, Sessi Prisca Houaito, Directrice Exécutive de l’Alliance Internationale pour les Objectifs du Développement Durable, délégation du Bénin (AIODD-Bénin) a été désignée au nombre des trois femmes porteurs de paix au Bénin. Après ses passages sur différentes chaines de télévisions et radios pour sensibiliser sur la paix, SPH comme on l’appelle affectueusement, s’attaque à un autre secteur ; celui du sport qui embrasse un grand nombre de jeunes.

Voir les commentaires

Rawdath Demba Diallo: l'étoile montante du Roller Africain

7 Septembre 2016, 15:43pm

Publié par HODA Kouakou Steve

Rawdath Demba Diallo
Rawdath Demba Diallo

Elle a seulement 12 ans et fait déjà parlé d'elle sur le plan continental. Rawdath Demba Diallo, c'est d'elle qu'il s'agit. La jeune athlète béninoise a éclaboussé de son talent la première édition du championnat ouest-africain de Roller tenu à Cotonou au Bénin du 02 au 04 septembre. Révélation du tournoi, la petite écureuil a fait parler d'elle dans toutes les disciplines. Qu'il s'agisse du 300m, du 500 m, du 100 m, du 15000 m ou encore sur 42 m, la jeune Béninoise de 12 ans a raflé toutes les médailles d'or. Elle confirme ainsi sa suprématie sur le Roller Africain dans la catégorie dame. En effet, présente au Sénégal dans le cadre de l'Africa Game qui s'est disputé en décembre 2015, Rawdath Demba Diallo a arraché trois médailles d'or. L'Afrique peut donc compter sur cette jeune fille pour faire mouche aux J.O de Tokyo en 2020 puisque le Roller est désormais une discipline olympique. On peut donc dire salut l'Artiste !

Voir les commentaires

Première édition du championnat ouest-africain de Roller Sport : Le Bénin domine littéralement la compétition

5 Septembre 2016, 09:01am

Publié par HODA Kouakou Steve

des athlètes béninois
des athlètes béninois

La capitale économique du Bénin a vibré du 02 au 04 septembre 2016 au rythme de la première édition du championnat ouest-africain des sports rollers. Plus de 200 athlètes se sont donné rendez-vous à Cotonou pour cette compétition littéralement dominée par le Bénin qui s’en sort avec plusieurs médailles d’or.

Le Rollers Sport était à l’honneur ce week-end dans la capitale économique du Bénin. En effet, Cotonou a accueilli du 02 au 04 septembre 2016 la première édition du championnat ouest-africain de cette discipline qui a connu la participation de plus de 200 athlètes. La compétition s’est déroulée sur l’esplanade intérieure du stade de l’Amitié Mathieu Kérékou et sur le boulevard des armées. Le Togo, le Bénin, le Libéria, le Sénégal, le Niger, le Nigéria, le Mali et la Côte d’Ivoire sont les pays qui ont répondu présents à cette fête du Rollers. Au bout du rouleau, c’est le Bénin qui s’en sort très bien avec plusieurs médailles. Au niveau de la vitesse par exemple, Les Séniors Béninois Abraham Amoussou et Sosthène Goussi ont littéralement dominé la compétition. Au 500 mètres, 300 m, 100 m et en endurance (15 km), les deux Béninois ont arraché les deux premières places. Dans les mêmes disciplines, ils sont suivis par un Ghanéen. Dans la catégorie dame, la jeune Béninoise âgée de 12 ans, Demba Diallo Rawdath a arraché tous les prix. Qu’il s’agisse du 300 m, 500 m, 1500 m, 100 m et 2 km ; la jeune Rawdath a fini en première position. Elle confirme ainsi sa suprématie au niveau ouest-africain puisqu’en décembre 2015 à l’Africa Game au Sénégal, elle a obtenu trois médailles d’or. Au niveau du relais 3 x 200 m sénior, le Bénin a occupé la première place suivi du Ghana et du Sénégal. Les Lions de la Téranga sont montés également sur les deux premières marches du podium au niveau du marathon junior 20 km qui s’est déroulé sur le boulevard des armées. La troisième place est revenue au Béninois Yahouza Alidou. Chez les dames, Demba Diallo Rawdath et Hermione Ahoussou du Bénin ont arraché respectivement l’or et l’argent ; la médaille bronze est revenue à Kouamé Clarisse de la Côte d’Ivoire. Dans la catégorie Sénior, c’est-à-dire au marathon 42 km sur route, le Béninois Abraham Amoussou n’a pu terminer la course faute de blessure. Il laisse ainsi filer sa chance de rafler tous les prix comme sa compatriote Demba Diallo. Au finish, c’est le Sénégalais Mamadou Bâ qui vient en tête suivi du Ghana Kwaku Larbi Addo. Sosthène Goussi arrache la médaille de Bronze.

Nathanaél Koty sauve l’image du Bénin

N’eut été l’engagement, la détermination et l’esprit de sacrifice du Président de l’Union des Fédérations Ouest Africaines de Roller Sport ((UFOARS), le Bénin n’aurait pas pu accueillir cette première édition du championnat ouest-africain de Roller Sport. Tenez-vous bien, tous les billets d’avion, séjour de tous les participants ont été payé par le président Nathanaël Koty de sa propre poche. Quand on sait que le Rollers est une discipline sportive spectaculaire qui nécessite de gros moyens vu la qualité des équipements ; on s’imagine comment l’homme a pu réussir un tel pari ? Mais quand on connait la détermination et la vision qu’à cet homme pour cette discipline au niveau africain, on n’est pas étonné qu’il ait engagé autant de millions de francs CFA dans cette compétition. Plus surprenant, le président Koty Nathanaël a organisé à l’issue du tournoi un dîner gala ce dimanche 04 septembre 2016 pour saluer les mérites de toutes les délégations. De quoi recevoir les félicitations de tous les pays présents qui lui ont adressé un grand satisfecit. En dehors de ces fédérations, c’est le président de la Fédération Internationale de Rollers Sport (FIRS) qui a adressé ses félicitations au « Boss » du Roller Africain. Notons que l’entreprise de distribution de produits alimentaires BGFK, AHR Foundation et autres ont contribué à la réalisation et à la réussite de cette compétition. Une Assemblée Générale Ordinaire des instances de ce sport se tiendra ce jour au Bénin Marina Hôtel de Cotonou.

Voir les commentaires

Eliminatoires Gabon 2017: Les Écureuils désillusionnés à Bamako

5 Septembre 2016, 08:37am

Publié par JK

Eliminatoires Gabon 2017: Les Écureuils désillusionnés à Bamako

Ce dimanche 04 septembre 2016 restera marqué dans les annales du sport béninois comme une journée cauchemardesque pour les écureuils. Parti au Mali, confiants d’être le meilleur deuxième, le onze national vient une fois encore de décevoir tout un peuple qui avait placé tout son espoir en lui. Les maliens qui étaient déjà qualifiés n’ont pas fait les choses à moitié. Ils ont laminé les écureuils par un score fleuve de 5 buts à 1. Une cuisante défaite qui brise définitivement le rêve des béninois de voir leur équipe participer à la coupe d’Afrique des nations (CAN) qui aura lieu au Gabon en 2017. Du rêve, on est passé à un cauchemar est-on tenté de dire. Un cauchemar qui renvoie les Béninois à la triste réalité de leur football empêtré dans des crises incessantes. Avec un championnat inexistant, des joueurs au soir de leur carrière et dont les faits d’armes sont conjugués au passé, les crises d’une intensité inouïe au sommet de la fédération, le tout doublé d’un univers footballistique défiguré, décomposé et agonisant, comment peut-on espérer se faire une place dans le concert des nations footballistiques du continent ? On ne récolte que ce qu’on a semé. Tout autre résultat que celui à Bamako ce dimanche aurait été un leurre de courte durée. Qu’espérait-on ? Un miracle ? Peut-être dans les rêves d’Anjorin Moucharaf et des ses acolytes qui ont pris en otage le football béninois et hypothéqué à jamais l’avenir de ces milliers de jeunes qui rêvaient de devenir des samuel Eto’o, des Didier Drogba, des Sidney Govou, etc… Le mal qui ronge le football béninois est profond. La racine principale du mal doit être certainement un certain Anjorin Moucharaf. Et lorsqu’un certain Michel Dussuyer avait voulu crever l’abcès, il avait été renvoyé comme un malpropre. Pourtant après le Bénin, il a entrainé des grandes équipes comme celle de la Côte d’Ivoire. Aujourd’hui, on est tenté de lui donner raison. Il urge donc pour les nouvelles autorités de faire une véritable purge dans la famille du foot béninois. Les Béninois ne sont pas les damnés de la terre pour échouer là où tous leurs voisins réussissent. L’heure a sonné pour les nouvelles autorités de sauver le football béninois. Une véritable cure s’impose. Sinon la médiocrité régnera pour encore longtemps.

Voir les commentaires

Eliminatoire CAN U 17: L'aventure des Écureuils s'arrête à Abidjan

22 Août 2016, 08:05am

Publié par M.A

Écureuils Cadets
Écureuils Cadets

Les Ecureuils ont essuyé les conséquences de l’improvisation de leurs dirigeants samedi dernier au stade Robert Champroux d’Abidjan face à leurs homologues ivoiriens. Score final 3-1 pour les coéquipiers d’Ibrahim Kouamé.

L’équipe cadette béninoise a courbé l’échine samedi dernier à Abidjan 3 buts à 1. Conséquence, l’aventure s’est arrêtée pour Edmé Codjo et ses poulains. Contraints déjà au nul 1-1 à l’aller au stade Général Mathieu Kérékou de Cotonou, les coéquipiers de Youssouf Assogba avaient besoin d’une victoire où d’un autre que 1-1. Malheureusement, dès l’entame de la rencontre, Ibrahim Kouamé et ses coéquipiers n’ont laissé aucune chance aux béninois.

Acculés et maîtrisés dans leur moitié de terrain, les béninois sont allés chercher par trois fois la balle au fond des filets. En effet, à la 34ème ; à la 41ème et à la 43ème minute de jeu, Guy Koffi Akoété et Balla Sangaré ont respectivement achevé le rêve des béninois. Noumonvi Dieudonné a sauvé l’honneur en marquant l’unique but béninois à la 75ème sur une action collective bien construite.

La fin de l’aventure

L’aventure s’arrête ainsi pour ces jeunes en terre ivoirienne comme il y a de cela 6ans contre cette même équipe ivoirienne. A la fin de la rencontre, l’entraîneur Edmé Codjo a pleinement assumé cette défaite et demande aux acteurs du football de tirer les leçons de cette élimination. Conscient que plusieurs générations ont été sacrifiés, le Ministre des Sports Oswald Homeky a rassuré l’encadrement technique que le cadre sera créé pour maintenir le cap de la préparation.

Avec la marge intéressante du but inscrit à l’extérieur lors du match allé du 2è tour des éliminatoires (1-1), la Côte d’Ivoire avait l’avantage psychologique, en plus de celui du terrain. Face au Bénin, les poulains de Dao Lassina, vont en profiter en confisquant le cuir. Il faut attendre la 33è minute pour traduire la domination en efficacité. A la conclusion d’une combinaison, Akoété Koffi Guy ouvre le score (1-0, 33è).

Mis sur le chemin, les Eléphanteaux se verront faciliter la tâche par la frilosité du jeune gardien du Bénin. La faute de main, puis le manque de lucidité de Katchon Abiola permettent à Sangaré Balla de s’offrir un doublé aux 40è et 43è pour porter le score à 3-0, à la pause.

La Côte d’Ivoire se qualifie pour le 3ème tour

Assise dans un fauteuil confortable, la Côte d’Ivoire entame un exercice de conservation du ballon sans grande ambition offensive. La facilité dans laquelle s’installe les Ivoiriens les exposent au sursaut d’orgueil des Ecureuils qui ont l’honneur sauf à la 76è. L’après-midi tranquille de Bamba Aboubakar, le portier ivoirien, est troublé par la réduction du score signée Dieudonné Stone (3-1, 76è). Un score qui sanctionne l’opposition et envoie la Côte d’Ivoire au 3è et dernier tour des préliminaires de la CAN U17. Le sélectionneur Dao Lassina et ses gamins qui ont réussi ce premier test, auront le Ghana comme ultime obstacle sur la route de Madagascar 2017. Une autre paire de manches dont Dao est informé.

Voir les commentaires

Maracana édition 2016 : MCA champion du Bénin dans la catégorie Sénior

3 Août 2016, 12:50pm

Publié par HODA Kouakou Steve

L'équipe de MCA lors de son dernier match
L'équipe de MCA lors de son dernier match

Maracana club de l’Amitié (MCA) est désormais maître du maracana dans la catégorie séniors (à 45 35 ans )du championnat de la discipline édition 2016. Et pour monter sur la plus haute marche du podium, les hommes du président Alain Farel Atchadé ont du se défaire du grand rival ABAM sur un score sans appel de 5 buts à 1.

Le nouveau roi du Maracana au Bénin s’appelle MCA (Maracana Club de l’Amitié). L’équipe dirigée par le président Alain Farel Atchadé est sortie vainqueur des Play off qui se sont disputés le week-end dernier au stade municipal de Bohicon. Sur la nouvelle pelouse synthétique de la commune, les joueurs du club MCA ont démontré qu’ils peuvent aussi bien rouler le ballon sur un terrain de Hand ball que sur toute autre surface. En effet, après 5 matches sans défaite, l’équipe du stade de l’Amitié ddevraitcroiser les crampons avec son grand rival ABAM. Sans surprise, les stadistes ont étrillé leurs adversaires sur le score sans appel de 5 buts à 1. Ils arrachent ainsi le titre à 2AFAC et oobtiennentmême le prix du meilleur buteur du championnat. L’homme a pour nom Angelo Irié et à trouver par 9 fois le chemin des filets. Notons qu’en Open, cc'est-à-direla catégorie des moins de 35 ans, MCA a fini 2e derrière RAFAL. Les yeux sont désormais tournés vers Ouagadougou au Burkina Faso, qui accueillera les phases finales de l’édition 2016 que la coupe d’Afrique des Nations de Maracana.

Voir les commentaires

Euro 2016 : Le Portugal de Cristiano s’offre un premier titre continental

11 Juillet 2016, 00:21am

Publié par HODA Kouakou Steve

Euro 2016 : Le Portugal de Cristiano s’offre un premier titre continental

La Séléçao du Portugal est allée chercher ce dimanche 10 juillet 2016 au Stade Saint Dénis de Paris son premier titre continental. Les coéquipiers de Cristiano (blessé au genou), ont attendu la seconde partie des prolongations pour crucifier les Bleus sur un coup de pied rageur d’Eder.

Le Portugal s’est offert ce dimanche 10 juillet 2016 au stade Saint-Denis de Paris, son premier titre continental en allant battre la France lors de la finale de l’Euro 2016. Et pourtant les choses ont mal débuté pour la Séléçao. Après un quart d’heure de jeu, Cristiano Ronaldo est touché au genou. Le guerrier madrilène, tel un champion, ne veut en aucun cas abandonner cette finale. Malgré des efforts entrepris, il sera obligé à la 25e mn de sortir sur civière les larmes aux yeux. Le Portugal est sous le choc et l’entraineur portugais est désemparé. Il fait entrer Quaresma qui change la physionomie du match. Contre toute attente, le Coach portugais fera sortir plus tard son milieu de terrain Sanchez qui aura tout donné dans ce match. Eder fait ensuite son entrée et c’est lui qui crucifiera la France à la 111e minute de jeu sur un tir rageur qui ne donne aucune chance à Hugo lloris. Le Portugal est aux anges et Cristiano Ronaldo terminera la rencontre en tant qu’entraineur adjoint. Quand l’arbitre siffle la fin du match, c’est la liesse populaire dans le camp portugais, à Lisbonne et dans toutes les grandes villes du Portugal : le pays vient de remporter son premier titre continental face à la France qui l’a sorti en demi-finale lors de l’Euro 2000. Cristiano Ronaldo serre fort Pépé dans ses bras ; les deux hommes viennent ainsi de remporter les deux plus grands trophées d’Europe. On peut donc conclure que l’année 2016 est une année en or pour Pépé et CR7, qui à coup sûr sera le Ballon d’or de l’année.

Voir les commentaires

Que peut-on dire du sport de Judo

5 Juillet 2016, 17:25pm

Publié par HODA Kouakou Steve

Que peut-on dire du sport de Judo

Le judo est avant tout un sport de défense, destiné à parer les attaques et tentatives de nuisance à soi-même par un tiers. Au début, il fut seulement pratiqué par une minorité très renfermée, appelée « judoka » ou « adeptes du judo ». De nos jours, il s’est vulgarisé complètement pour le bonheur de plusieurs millions de personnes au monde, convaincu de son utilité tant sur le plan défensif que sur le plan de la culture de la forme.

C’est un art martial avant toute chose

Le judo fut, avec le sumo, un art martial pratiqué sans armes par les Japonais. Il est né il y a 2000 ans au Japon, il s’appelait alors « jiu-jitsu » à l’époque. Un art de la défense qui visait à contrer les méchancetés des karatékas et autres kamikaze japonais. L’appellation « judo » n’est apparue qu’au cours du XIXe siècle lorsque les Japonais l’importèrent vers les États-Unis qui décidèrent d’en faire un sport national.

Avant toute chose, sachez que le judo est un art martial, destiné à combattre le mal. Ce sport nécessite une préparation physique assez intense, malgré son caractère défensif. Son essence réside dans le fait d’utiliser la force et la puissance de l’adversaire contre lui-même, à retourner son énergie pour sa propre destruction. L’étymologie du mot vient du japonais qui signifie littéralement : « voie de la souplesse », c'est-à-dire ses adeptes doivent avoir une certaine mobilité et aisance pour venir à bout de ses adversaires potentiels.

Une particularité un peu spéciale

Ce qui frappe le plus dans ce sport, c’est qu’un petit judoka malingre de 48 kg peut terrasser facilement un géant de 100 kg non initié. En matière de défense, il fait rage chez les femmes et les jeunes filles pour son caractère non violent.

Mais le judo en compétition est un sport assez brutal, surtout par le fait qu’il s’est amélioré, les judokas peuvent maintenant porter des coups de main ou des pieds, qui rendent ce sport de combat assez piquant. Ses adeptes doivent faire une préparation physique très intense, un entraînement bien cadré, doté d’une dose de musculation spécifique et de la pratique du footing pour garder le souffle.

Le combat de judo se déroule sur un tatami judo, sorte de tapis carré dont il ne faut jamais sortir durant tout le déroulement du combat.

Ce combat cultive l’harmonie du corps et l’altruisme, « ne jamais sous-estimer l’adversaire », seulement avoir en tête qu’après tout, ce n’est qu’un sport comme tant d’autres.

Voir les commentaires

L’UNAMAB gonfle ses muscles contre le gouvernement béninois après l’élection d’Anjorin

20 Juin 2016, 14:36pm

Publié par Zek Adjitchè ALAFAÏ

L’UNAMAB gonfle ses muscles contre le gouvernement béninois après l’élection d’Anjorin

L’Union Nationale des Magistrats du Bénin (UNAMAB) a tenu le vendredi 17 juin 2016 dernier un congrès extraordinaire. Il était question pour les magistrats réunis au sein de ce puisant syndicats du secteur de la justice de protester contre « la violation » par le gouvernement de l’ordonnance rendue par le tribunal de première instance de 1ère classe de Porto-Novo qui suspendait la tenue du congrès électif du comité exécutif de la Fédération Béninoise de Football (FBF).

La ténue le 09 juin dernier du congrès électif de la Fédération Béninoise de Football (FBF), en dépit de la décision de justice qui la suspendait, n’est pas du goût des magistrats. Ces derniers n’ont de cesse de donner de la voix depuis lors. Réunis en congrès extraordinaire le vendredi 17 juin 2016, ils ont une fois encore accusé de violation de la constitution. Pour le Secrétaire administratif Adjoint de l’UNAMAB, Metenou Mario qui a donné lecture de la déclaration de presse, « le gouvernement, au lieu de prêter main-forte à l’exécution de l’ordonnance rendue par le tribunal, a préféré et ce, en violation des articles 59 et 127 de la constitution du 11 décembre 1990, cautionner la violation de l’ordonnance rendue par le juge. ». À l’en croire, cette attitude du gouvernement traduit un grave mépris pour le principe sacro-saint de la séparation des pouvoirs. Il trouve même surprenant ce comportement du gouvernement pendant même que le Chef de l’État a fait la promesse de renforcer le pouvoir judiciaire. Les magistrats pensent d’ailleurs que le président Patrice Talon a bénéficié des fruits de leur lutte et ne saurait aujourd’hui bafouer les décisions de justice et n’appliquer que celles d’entre elles qui l’arrangeraient. Tout en prenant à témoin l’opinion publique nationale et internationale sur les risques de dérives que recèlerait le comportement du gouvernement, l’UNAMAB a mis en garde ce dernier contre toute tentative de remise en cause des décisions de justice et le somme de prendre sans délai les mesures idoines afin que l’ordonnance bafouée soit exécutée. Le syndicat promet des actions plus fortes si le gouvernement ne s’exécute pas dans les plus brefs délais.

Voir les commentaires

CAN 2017: Quelles sont les chances de qualification des Ecureuils ?

14 Juin 2016, 02:29am

Publié par HODA Kouakou Steve

CAN 2017: Quelles sont les chances de qualification des Ecureuils ?

Les Ecureuils se sont imposé 2 buts à 1 le dimanche 12 juin 2016 face à la Guinée Equatoriale à l’occasion de la 5 e journée des éliminatoires de la Can 2017. Avec 11 points, les Ecureuils du Bénin sont désormais deuxième de la poule C derrière le Mali et se positionne actuellement comme le meilleur deuxième de la compétition. Mais quelles sont les réelles chances de qualification des hommes d’Omar Tchomogo.

Les Ecureuils du Bénin sont à 90 mn d’une quatrième participation à une Coupe d’Afrique des nations de football ; qui aura lieu cette fois-ci au Gabon en 2017. En effet, après avoir battu le Nzalang Nacional de la Guinée Equatoriale 2 but à 1 au stade de l’Amitié Mathieu Kérékou le dimanche 12 juin 2016, les coéquipiers de Stéphane Sessegnon ne sont qu’à 2 points du Mali, leader du groupe du groupe C. A l’issue de la 5e journée, le Bénin totalise 11 points et se positionne comme le meilleur deuxième de la compétition. Une victoire face au Mali à Bamako lors de la 6e journée serait synonyme de qualification directe puisque les Ecureuils vont prendre le fauteuil de leader. En cas de match nul face aux Aigles, les Ecureuils auront les yeux rivés vers le groupe B où la république démocratique du Congo joue sa finale contre la Centrafrique. Une victoire du Congo et le Bénin est assuré de disputer la Can. En cas de victoire de la Centrafrique (actuellement 10 points), il faudra confronter le goal différentiel avec le Congo. En cas de défaite des Ecureuils face au Mali, il faudra sortir la calculette et avoir les yeux rivés sur plusieurs stades. D’abord, dans le groupe A où le Libéria et la Tunisie se disputent la première place avec 10 points chacun ; le Togo avec 8 points +2 est en embuscade. Ensuite, le groupe B dans la confrontation entre Congolais et Centrafricains ; dans le groupe D où Etalons et Ougandais, 10 points chacun bataillent dur pour la première place ; dans le groupe J où l’Ethiopie avec 8 points peut réaliser un exploit et enfin dans le groupe L où le Zimbabwe avec 11 points partage la tête du groupe avec le Swaziland 8 points-2. On retient donc qu’une victoire ou tout au moins un match nul serait avantageux pour le Bénin. En cas de défaite, l’équation risque d’être à plusieurs inconnues pour Omar Tchomogo et ses poulains.

Voir les commentaires

1 2 > >>